Chapitre 5. La musique sous X

1. Jouer de la musique avec Rhythmbox
2. Écouter ou encoder un cd en Ogg/Vorbis avec Sound Juicer

Nous vous proposons de découvrir un lecteur de musique de gnome nommé Rhythmbox. Vous apprendrez également à encoder un cd audio en Ogg/Vorbis avec Sound Juicer.

1. Jouer de la musique avec Rhythmbox

Rhythmbox permet de lire les formats courants de musique, les cd audio, ainsi que de gérer une collection de musique et une liste de lecture. Ce lecteur de musique fait partie du bureau gnome, et devrait donc déjà être installé.

Au premier lancement, vous arrivez dans l'interface de Rhythmbox, Figure 5.1

Figure 5.1. Rhythmbox

Rhythmbox

Rhythmbox est capable de gérer une discothèque. Celle-ci est pour l'instant vide. Vous pouvez la remplir en utilisant le menu Musique > Importer un dossier et en sélectionnant un répertoire contenant de la musique

Dans la partie gauche, vous pouvez afficher votre bibliotèque de musique ou la liste de lecture. Pour lire un morceau, double-cliquez dessus. Pour ajouter un morceau à la liste de lecture, faites-l'y simplement glisser, depuis la bibliothèque ou depuis un explorateur de fichiers Nautilus.

[Astuce] Astuce

Rhythmbox dispose de nombreux greffons qui permettent d'étendre ses capacités de lecteur de musique. Certains permettent d'utiliser des services externes comme Last.fm ou Jamendo, que je vous invite à découvrir.

2. Écouter ou encoder un cd en Ogg/Vorbis avec Sound Juicer

2.1. Pourquoi Ogg/Vorbis et pas MP3 ?

Le format MP3 a fait l'objet de dépôt de brevets, et son utilisation est donc soumise au bon vouloir de ses détenteurs. Le projet Xiph.org a donc développé un format de compression audio ouvert et libre de tout brevet, ainsi que les outils nécessaires à la compression et à la décompression. Aujourd'hui, le format Ogg/Vorbis est plus efficace en terme de qualité pour une même compression que le format MP3 et devient de plus en plus populaire.

2.2. Encoder un cd en Ogg/Vorbis

Mettez un cd audio dans le lecteur : Sound Juicer se lance automatiquement. Si vous avez une connexion Internet, il va consulter une base d'informations sur les cd pour y récupérer le nom de l'auteur, de l'album et des chansons (Figure 5.2).

Figure 5.2. Sound Juicer

Sound Juicer

Nous allons maintenant jeter un œil à la configuration. Allez dans Édition > Préférences.

Vous pouvez alors régler le répertoire dans lequel vous souhaitez stocker votre musique, l'arborescence qui doit être créée en fonction des albums que vous encodez, ainsi que le format de sortie. Vérifiez que vous encoderez bien en Ogg multimédia. Fermez ensuite la fenêtre de réglages.

Toutes les pistes du disque sont normalement cochées, il suffit de cliquer sur le bouton Extraire pour commencer l'encodage.

2.3. Vous préfèrez quand même utiliser le format MP3…

Les détenteurs des brevets relatifs au format MP3 exigent normalement l'acquisition d'une licence pour distribuer des logiciels d'encodage pour ce format, mais ont choisi de ne pas faire valoir leur droit pour les logiciels libres. Il existe donc des encodeurs MP3 libres, mais compte tenu de la fragilité de leur existence légale, ils ne sont pas distribués par Debian. Si vous voulez quand même encoder en MP3, vous pouvez ajouter à vos sources de paquets un dépôt Debian-multimédia, puis installer le paquet gstreamer0.10-lame, et enfin suivre les explications de GnunuX.