Chapitre 2. La distribution Debian

1. Pourquoi Debian ?
2. Ce qui différencie Debian des autres distributions
3. Les différentes versions de Debian
4. L'histoire

Figure 2.1. Logo Debian

Logo Debian

1. Pourquoi Debian ?

Nous avons choisi la distribution Debian pour plusieurs raisons :

  • ses qualités techniques : Debian est réputée pour sa stabilité, pour son très bon système d'installation de mise à jour des composants logiciels et pour sa rapidité à réparer les failles de sécurité ;

  • parce que c'est la distribution utilisée à VIA et VideoLAN, deux organisations dont Alexis, l'auteur original de cette formation, est membre ou ancien membre ;

  • Debian GNU/Linux est utilisé par la plupart des fournisseurs d'accès à Internet, comme Free ;

  • parce que c'est la première distribution GNU/Linux qu'Alexis a installée et utilisée, et qu'elle l'a toujours satisfait jusqu'à présent ;

  • Debian est reconnu pour son sérieux et ses fortes prises de positions dans le monde libre. Debian garantit la liberté des logiciels qu'elle propose !

2. Ce qui différencie Debian des autres distributions

2.1. Au niveau de la philosophie

Debian est aujourd'hui la seule distribution majeure non-commerciale. Debian est une organisation à but non lucratif constituée d'un millier de développeurs bénévoles répartis sur toute la planète (Figure 2.2). Elle est dirigée par un project leader élu par les développeurs. Les décisions se prennent au consensus ou par vote.

Figure 2.2. Carte des développeurs Debian

Carte des développeurs Debian

Les autres distributions GNU/Linux sont des sociétés commerciales, ce qui ne les empêche pas de produire des logiciels libres !

Debian se distingue aussi par son attachement très fort à la philosophie du logiciel libre. Cet attachement est forgé dans son Contrat Social et dans Les principes du logiciel libre selon Debian ; qui sont deux textes relativement courts que je vous invite à lire.

2.2. Au niveau technique

Qu'est-ce qu'un paquet ?

Un paquet est un logiciel ou une partie d'un logiciel, qui a été préparé dans un format spécial, afin de faciliter sa recherche, la consultation d'informations à son sujet, ainsi que son installation et sa désintallation. Ce paquet prend la forme d'un fichier avec un nom particulier : nom-du-logiciel_numéro-de-version_nom-de-l'architecture.deb (par exemple le fichier apache_1.3.24_i386.deb contient la version 1.3.24 du programme Apache pour processeurs Intel). Ce fichier contient les binaires du programme ainsi qu'un certain nombre d'en-têtes. Ces en-têtes contiennent :

  • le nom du paquet, son numéro de version, l'architecture pour laquelle il a été compilé, et la catégorie à laquelle il appartient (client réseau, jeu, utilitaire…) ;

  • le nom du développeur Debian qui s'en occupe et son adresse e-mail ;

  • une description du logiciel qu'il contient ;

  • le nom et la version des autres paquets dont il dépend ainsi que des autres paquets avec lesquels il entre en conflit.

Le système de gestion des paquets

Le système de gestion des paquets de Debian est très performant et très facile à utiliser. Grâce à lui, les logiciels s'installent, se retirent et peuvent être mis-à-jour très facilement. Vous le découvrirez dans la deuxième partie de cette formation.

La stabilité

Debian GNU/Linux est réputé pour être un système d'exploitation très stable. Avant chaque nouvelle version, le système est longuement testé et il ne sort qu'une fois que tous les bugs connus ont été corrigés. Debian s'est doté d'un Bug Tracking System (BTS) très performant et très pratique qui permet aux développeurs d'avoir un retour d'expérience instructif des utilisateurs, ce qui les aide à corriger les bugs rapidement.

La procédure d'installation

Même si ce n'est pas la procédure d'installation la plus agréable à l'œil de toutes les distributions Linux, elle n'en reste pas moins une procédure rapide et efficace, qui permet de bien maîtriser l'installation de son système d'exploitation.

Les architectures

Debian GNU/Linux est disponible sous 11 architectures, dont Intel 32 et 64 bits, PowerPC (les anciens Macintosh) et Sparc (les stations Sun).

2.3. En savoir plus...

Pour en savoir plus sur Debian (ses textes fondateurs, son histoire, son organisation et son fonctionnement technique), je vous invite à lire les transparents de la conférence sur Debian donnée par Samuel Hocevar le 24 avril 2002 et intitulée "Debian, what your mom would use if it was 20 times easier" !

3. Les différentes versions de Debian

Il existe trois versions de Debian activement maintenues :

  • une version officielle stable, nommée Lenny, numérotée 5.0 ;

  • une version testing, nommée Squeeze qui est en fait la future version stable ;

  • une version unstable, appelée Sid, pour still in developpement (encore en développement), destinée à tester les nouveaux paquets.

Chaque version a son utilité. Les avantages et inconvénients de chaque version sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Tableau 2.1. Les trois versions de Debian

Nom type avantages inconvénients utilisation
Lenny stable stabilité et mises à jour de sécurité suivies aucune évolution des paquets pour les serveurs et les utilisateurs « normaux »
Squeeze testing paquets plus nombreux et plus récents quelques bogues sert à élaborer la future version stable de Debian, inadaptée pour une utilisation courante
Sid unstable paquets encore plus nombreux et les plus récents possible ; mises à jour de sécurité suivies mises à jour incessantes des paquets pour les utilisateurs expérimentés qui veulent bénéficier des dernières versions des applications pour leur ordinateur personnel

Je vous propose dans cette formation de commencer par installer une Lenny. Il faut savoir que vous pouvez passer facilement d'une version donnée à une version supérieure, mais l'inverse est plus difficile. Donc si vous installez une Lenny, vous pourrez passer facilement en Squeeze ou en Sid ; mais vous ne pourrez que difficilement revenir en Lenny ensuite.

4. L'histoire

La première version de Debian, la 0.01 est sortie en 1993. Puis les versions s'enchaînent, avec des noms inspirés du film Toy Story (v1.1 alias Buzz en 1996 ; v1.2 alias Rex en 1996 ; v1.3 alias Bo en 1997 ; v2.0 alias Hamm en 1998 ; v2.1 alias Slink en 1999 ; v2.2 alias Potato en 2000 ; v3.0 alias Woody en 2002, v3.1 alias Sarge en 2005), v4.0 alias Etch en 2007, et enfin Lenny, v5.0 en 2008. Alors que Debian n'était composée que de quelques programmeurs à ses débuts, l'organisation compte aujourd'hui un millier de développeurs répartis sur toute la planète et qui s'occupent de quelques 15490 paquets ! Pour en savoir plus sur l'histoire de Debian, je vous invite à lire le document A brief history of Debian.